Eviter les disputes

pendant l’organisation du mariage

Organiser un mariage c’est assez stressant. Il faut composer avec tous les membres de la famille qui veulent absolument donner leur avis sur tout, les prestataires qui ne sont jamais joignables et qui mettent vos nerfs à rude épreuve et monsieur qui ne s’investit pas suffisamment à votre goût.

Du coup à défaut d’envoyer balader belle-maman comme vous en rêvez secrètement, vous vous défoulez sur votre chéri et l’ambiance à la maison est devenue plus qu’électrique.

Alors pour garder une ambiance sereine jusqu’au jour J et éviter de prendre le risque qu’il ne se sauve en courant après avoir découvert une facette de votre personnalité qu’il ne soupçonnait guère jusque là, voici quelques conseils pour que l’organisation de votre mariage se passe sans heurt.

La plupart du temps, les disputes sont générées par des évènements extérieurs qui n’ont pas vraiment de lien avec la dispute, le mieux est donc d’éviter qu’ils ne viennent troubler le calme ambiant, et ces « évènements extérieurs » sont en général :

Belle-maman

Vous avez fait tout vos calculs et en allant acheter votre robe de mariée en soldes, en servant des quiches maison à vos invités en faisant une croix sur votre voyage de noces, vous avez les moyens d’envoyer votre très chère belle-mère très loin sur une ile déserte et où le téléphone ne passe pas pendant les trois mois précédents votre mariage. Et si effectivement comme ça vous serez sûre d’avoir la paix, ce n’est pas vraiment la meilleure des solutions. Si votre belle-mère tient absolument à s’impliquer dans l’organisation de ce mariage, ne lui claquez pas la porte au nez. Après tout, vous avez bien confié quelques missions à votre maman, c’est donc de bonne guerre qu’elle ait également le droit de mettre la main à la pâte. Vous pouvez par exemple lui confier les dragées, les porte-noms ou encore la décoration florale de la mairie ou de l’église, en ayant bien sûr un droit de regard sur tout ça. Ça sera toujours ça de moins à vous occuper et ça vous évitera surtout bien des disputes avec votre futur mari qui risque de ne pas apprécier que sa maman chérie soit ainsi mise à l’écart. 
Bien sûr c’est valable également avec la belle-sœur, la tante, et même votre propre maman (qui accessoirement est aussi la belle-mère de monsieur) !

Les prestataires

Entre le traiteur, le DJ, les animations et le coiffeur à domicile, ça en fait des personnes à appeler. D’ailleurs, vous cherchez justement à joindre le DJ depuis trois jours pour lui souffler quelques idées d’animations et pour qu’il ajoute un titre à votre playlist, mais vous avez beau essayer, il n’y a rien à faire, vous tombez à chaque fois sur sa messagerie, ce qui a le don de vous énerver. Et comme vous n’arrivez pas à joindre ce fichu DJ, vous vous en prenez à votre chéri qui a mal rebouché le dentifrice, qui a laissé trainer une chaussette et qui a fini la tablette de chocolat lait-noisette (votre préféré) sans même vous en proposer un carré. Bref, tous les prétextes sont bons pour relâcher la pression et vous défouler sur lui, même si clairement, ce n’ai pas de sa faute à lui si les DJ travaillent la nuit et dorment le jour. Alors pour éviter de courir après vos prestataires et risquer de mettre votre couple en péril, bloquez vos agendas respectifs dès le premier rendez-vous afin de vous rencontrer au moins une à deux fois avant le mariage pour échanger vos idées et poser vos questions et être sûre de ne rien oublier. Ainsi vous n’aurez plus à appeler chaque prestataire à chaque fois qu’une idée vous traverse l’esprit et prendre le risque que le prestataire en question ne filtre vos appels pour cause de ras-le-bol !

Votre chéri himself

Ne vous faites pas de fausses illusions, après avoir fait sa demande, votre fiancé considérera avoir fait sa part du boulot et tout le reste ne l’intéressera que très peu. Le choix de la couleur des dragées sera toujours moins urgent que sa partie de World of Warcraft, faut pas se leurrer !! Il fera semblant de vous écouter quand en plein milieu du match PSG – OM vous lui demanderez s’il vaut mieux des St Jacques ou du foie gras en entrée, et il préfèrera partir en weekend avec ses amis plutôt que de faire la tournée des lieux de réception de la région. Alors plutôt que de lui jeter à la figure tous vos échantillons de papier pour les faire-part en lui reprochant de ne pas s’impliquer dans ce mariage, considérez-le comme un prestataire et imposez-lui des créneaux uniquement dédiés à l’organisation du mariage. Ne le forcez pas à passer tous ses samedis après-midi dans les différents salons du mariage ou à choisir entre le papier beige, crème ou coquille d’œuf parce que de toute façon il y a peu de chance qu’il fasse la différence. Mâchez-lui le boulot en faisant le tour des animations, la prospection des prestataires et en affinant les choix de menus et ensuite présentez-lui les différentes options. Ainsi tout ne reposera pas sur vos épaules, et avec un peu de chance il y prendra goût et sera peut-être même demandeur. S'il est doué en informatique, proposez-lui de créer le blog de votre mariage, il sera dans son élément et optez pour un thème qui lui plaira : Mariage de geek, Fête Foraine ou Les Super Héros.

Vous, chère bride to be

Il faut regarder les choses en face, depuis l’annonce de ce mariage et le lancement des préparatifs, vous êtes une vraie pile électrique. Ça a d’abord été de l’excitation, vous étiez sur un petit nuage, vous souriiez aux passants dans la rue et vous étiez toute excitée à l’idée d’essayer votre robe de mariée, gouter les différents gâteaux que le traiteur vous propose ou encore choisir vos accessoires. Passés les premiers mois et le mariage approchant, l’excitation a peu à peu été remplacée par le stress. Vous êtes devenue susceptible, à fleur de peau et avouons-le, un peu de mauvaise foi. Du coup au moindre mot de travers vous explosez et envoyez balader tout le monde : vos amies, votre mère, mais surtout votre fiancé qui ne sait plus quoi faire pour vous calmer et qui préfère rentrer tard du travail plutôt que de vous affronter. Pour éviter de vous transformer en bridezilla que tout le monde redoute, accordez-vous du temps pour décompresser. Prévoyez des weekends qui ne soient pas consacrés à l’organisation du mariage. Prenez rendez-vous dans un spa pour vous faire masser, et aussi passionnant que puisse être ce site, déconnectez-vous d'internet de temps en temps.

En suivant ces petits conseils, vous ne verrez pas passer les longs mois que peut prendre l’organisation d’un mariage. Et puis une fois que votre fiancé aura signé et dit oui pour le meilleur et pour le pire devant le maire et tous vos invités, vous aurez tout le temps de lui faire découvrir à quel point vous pouvez, quand vous le voulez, être insupportable.