Enterrement de vie de célibataire

Le B.a Ba

Pas un mariage en 2017 sans son rite d’enterrement de vie de jeune fille ou de garçon. Ami(e)s, frères et sœurs, copains copines ou collègues seront de la partie pour enterrer avec vous, comme il se doit, votre célibat. Héros de la fête, les futurs mariés, se doivent d’avoir la surprise, ce ne sont donc pas eux qui organisent les festivités. Demoiselles ou garçons d’honneur et témoins, ce sera à vous de mitonner une journée ou une soirée qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

evjf

D'après le site web site-rencontre-celibataire.fr, l'enterrement de vie de garçon ou de jeune fille est le meilleur moyen pour les participant(e)s de trouver... son futur époux !

Qui organise ?

Témoins, garçons ou demoiselles d’honneur, c’est eux qui s’ y collent ! A eux de prendre contact avec les amis et proches des mariés, fixer la date qui convient au plus grand nombre, déterminer le budget et les activités.

Mon conseil : chères brides to be, ce sera à vous de lister les futurs invités, les vôtres et ceux de vos chéris : n’hésitez pas à éliminer les fêtards de l'extrême qui pourraient gâcher la fête.

Quand l'organiser ?

En aucun cas la veille du jour J bien sûr ! Calez plutôt l’événement 15 jours ou 3 semaines, voire un mois, avant le mariage, ça laisse du temps à tout le monde pour s’en remettre et surtout cela vous offre une dernière bulle de repos et de détente avant le mariage, vous en aurez bien besoin. Il peut avoir lieu en journée, en soirée, voire un week-end complet, selon le budget et les activités choisies.

Mon conseil : là aussi, soufflez quelques dates à votre témoin, ce serait dommage qu’elle prévoit tout et que vous lui opposiez un refus pour cause de dernier essayage de la robe, essai coiffure, etc.

Ensemble ou séparément ?

Séparément off course ! Hommes et femmes n’ont pas forcément les mêmes centres d’intérêt ou envies, ce qui va intéresser les unes va ennuyer les autres et vice et versa. Et c’est surtout l’occasion de faire la fête avec ses amis, qui ne sont pas forcément communs aux deux conjoints.

Mon conseil : passez le mot aux témoins pour qu’ils organisent l’enterrement le même jour et si vous tenez quand même à être avec votre chéri, pourquoi ne pas suggérer l'idée de vous rejoindre en fin de soirée pour aller danser tous ensemble par exemple.

Quelles activités ?

rafting

Le but étant de faire plaisir aux mariés, pensez à ce qu’ils auraient vraiment envie de faire. Le marié aime les sensations fortes ? C’est le moment de lui offrir un baptême en parachute ascensionnel ou une journée de rafting (voir par exemple ce site) ! La mariée est une gourmande ? Emmenez-la prendre des cours de cuisine. Les idées ne manquent pas surtout si vous les connaissez bien.

Mon conseil : vos amies sont censées vous connaître, rappelez-leur tout de même ce que vous ne voulez surtout pas, du genre défiler dans les rues, papier toilette en mains et affublée d’un déguisement qui vous fera horreur.

Quel budget ?

Avant de déterminer le programme et les activités adéquates, prenez le pouls auprès des autres invitées. Inutile de prévoir un week-end grand luxe si les participantes ont un petit budget. Pensez aussi que vous devrez offrir la part de la mariée, il est de coutume que celle-ci ne paie rien.

Mon conseil : lorsque vous remettrez votre liste d’invitées à votre témoin, précisez-lui les jobs de ces dernières, ce sera un indicatif précieux pour déterminer un pré-budget.